Les  trois griffes n'a que deux femelles : Maggie et Oneida 

L'élevage les trois griffes est afilié à l'Union Cynophile Française Altdeutche Schäferhund (UCFAS). A ce titre les trois griffes respecte et applique les recommendations d'élevage préconisées par le club de race.


les chiens sont dépistés à minima pour  :


- Myélopathie dégénérative (MD) :


La Myélopathie Dégénérative est une maladie conduisant à une paralysie des pattes arrière apparaissant progressivement lors du vieillissement du chien. Il s’agit d’une condition où la moelle épinière perd sa fonction suite à une dégénération de celle-ci. La cause exacte demeure inconnue. Une cause génétique est suspectée, mais la condition est probablement multifactorielle.


- Sensibilité médicamenteuse MDR-1 :


La MDR1 signifie Multi-Drug-Resistance, est due à une anomalie du gène du même nom. Lorsque les chiens en sont atteints, ils présentent une sensibilité à certains médicaments pouvant aller jusqu’à l’intoxication.

Initialement découverte chez le colley, cette anomalie a ensuite été identifiée dans 10 autres races (Berger allemand, berger australien, berger blanc suisse, colley, border collie, english shepherd, longhaired shepherd Mac Nab, old english sheepdog, shetland, silken windhound, waller).


- Nanisme Hypophysaire (NAH) :


Le Nanisme Hypophysaire est une forme de nanisme résultant d’une hypoplasie congénitale héréditaire
de l’hypophyse. L’hypophyse est une zone du cerveau qui régule la production de certaines hormones,
dont les hormones de croissance. En résulte un développement du chiot qui est extrêmement ralenti : à
l’âge adulte, un chiot altdeutsche aura l’apparence et le poids d’un chiot de deux ou trois mois, avec de
sévères problèmes de peau (l’hormone de croissance étant également impliquée dans la pousse du
poil, son absence engendrera de larges plaques d’alopécie et un poil mal-formé et laineux).
L’état général du chien se dégrade vite, les fonctions rénales et hépatiques se détériorent
progressivement.


- Dysplasie du coude (ED) :


La dysplasie du coude est un terme général regroupant un ensemble d’affections, toutes responsables d’une évolution de cette articulation vers l’arthrose. Il s’agira de 4 grands types d’affection : – l’ostéochondrite dissécante, – la non-union du processus anconé, – la fragmentation du processus coronoïde, – l’incongruence du coude. C’est une affection que l’on retrouve chez l’Altdeutsche Schäferhunde, tout comme chez les chiens de race moyenne à grande.


- Dysplasie de la hanche (HD) :


Il s’agit d’une malformation qui consiste en une asymétrie plus ou moins importante de la tête du fémur avec sa cavité et en un relâchement du ligament qui les rend solidaires. Cette anomalie de développement de la hanche mène plus ou moins précocement à la dégénérescence (coxarthrose) de celle-ci : en effet, cela ne se voit pas forcément à la naissance, mais avec la croissance où surviennent des changements, et où peut apparaitre une coxarthrose douloureuse et invalidante.


Le TEST EMBARK


Embark est un laboratoire américain internationalement reconnu, qui réalise l’intégralité des tests génétiques sur la couleur et une partie des maladies génétiquement dépistables, ainsi que d’autres informations présentes dans son patrimoine génétique.

Le Test Embark complet (Full Embark test, qui comprend l’identification d’appartenance à la race + les tests de santé et de couleur) est également devenu obligatoire pour tous les chiens présentés en confirmation possédant un pedigrée non reconnu automatiquement par l’UCFAS (VOE, NBVK, Alliance Canine Française…) ainsi que tous les chiens présentés à Titre initial.

Embark effectue des tests sur 10 gènes de maladies différentes présentes dans les races de bergers allemands (dont l’Altdeutscher Schäferhund et le berger blanc suisse font partie), dont la Myélopathie Dégénérative et la MDR1, mais également trois gènes différents codant pour l’hémophilie, des malformations de la rétine entraînant des problèmes de vue (achromatopsie), la prédisposition à développer des nodules et tumeurs rénales (bénignes ou malignes), la prédisposition aux calculs rénaux, le syndrome de fragilité cutanée (dysplasie ectodermique), la déficience enzymatique ALT et MPS.
Outre ces troubles de santé, Embark effectue également des tests sur la tolérance à l’altitude (certains chiens disposent d’un gène leur permettant de mieux tolérer le faible taux d’oxygène dans l’air) ainsi que leur niveau de motivation à manger (certains chiens ont un niveau d’appétit plus important du fait de ce gène).

Pour le moment Embark n’effectue pas de test pour le nanisme hypophysaire (NAH).